fr
en
Envoyer la page
Imprimer la page

LA BELLE ENDORMIE

TÉLÉFILMS

Diffusion le 8 Janvier 2011
Un film de Catherine BREILLAT
Avec Carla BESNAÏNOU, Kérian MAYAN, Julia ARTAMONOV,
David CHAUSSE, Diana RUDYCHENKO, Luna CHARPENTIER,
Rizlaine EL COHENdurée du film : 82 minutes
Toutes les bandes annonces

Il était une fois…dans un château quelque part dans un temps lointain, la fée Carabosse coupe le cordon ombilical d’un nouveau-né, une petite fille prénommée Anastasia...

Trois jeune fées écervelées surgissent, les joues rouges d’avoir couru..."Trop tard, dit Carabosse, à l’âge de 16 ans l’enfant se transpercera la main et mourra !"

Les jeunes fées éclatent en sanglots ! Leur retard ne méritait pas ça! Maintenant il faut conjurer le funeste sort… Tout juste peuvent elles prédire qu’au lieu de mourir Anastasia tombera endormie pour 100 ans. Un siècle de sommeil c’est très ennuyeux, elles lui donnent donc le loisir de faire l’école buissonnière en rêve pendant ces 100 années de sommeil….

BREILLAT Catherine

Initiates file downloadVoir la biographie complète

BESNAÏNOU Carlaactor

Anastasia
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

MAYAN Kérianactor

Peter
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

ARTAMONOV Juliaactor

Anastasia 16 ans
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

CHAUSSE Davidactor

Johan
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

RUDYCHENKO Dianaactor

Veroutchka
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

CHARPENTIER Lunaactor

La petite brigande
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

EL COHEN Rizlaineactor

La petite brigande adulte
Téléfilms
2011 « LA BELLE ENDORMIE »

BREILLAT Catherineactor

réalisateur
Cinéma
1999 « ROMANCE »
BANDE ANNONCE - EXTRAIT
  • EXTRAIT_0
    Extrait
  • EXTRAIT_1
    bande annonce USA La Belle Endormie
REVUE DE PRESSE

Box Office : le cinéma d’auteur français s’installe aux Etats-Unis

Le Nom des Gens, La Belle endormie, Rapt, le cinéma d’auteur français squatte les réseaux de salles art et essai aux Etats-Unis. Distribués sur un nombre de copies très limité mais soutenus par la critique et une petite base cinéphile, ces films ont trouvé leur équilibre économique.