fr
en
Envoyer la page
Imprimer la page

ABUS DE FAIBLESSE : BREILLAT SIGNE UN FILM BRILLANT ET PERVERS - CinéObs

12/02/2014
C’est ce halo de mystère, remarquablement entretenu par la mise en scène, qui confère au film grandeur et étrangeté...

ABUS DE FAIBLESSE : LA CINÉASTE ET L'ESCROC, UN DUEL EXPLOSIF - Le Monde

11/02/2014
D'un côté, une star du cinéma français doublée d'une professionnelle hors pair. De l'autre, un acteur débutant, venu d'une tout autre scène, et désiré pour cette raison même. La rencontre est explosive...

ABUS DE FAIBLESSE : LE TEMPS DU CINÉMA - Positif

05/02/2014
Au commencement, il y a un drap, filmé plein cadre, comme un écran blanc tendu pour y projeter les images. Cette invitation au cinéma est accompagnée sur la bande-son du battement d'un coeur. Celui de Catherine Breillat, qui nous rappelle qu'elle est encore vivante et toujours cinéaste, prête à nous embarquer dans une nouvelle aventure filmique. Pourquoi une telle entame ? Flash back.

OBSESSION : ABUS DE FAIBLESSE - nouvelobs.com

04/02/2014
Le film n'en finit donc jamais d'impressionner sans rien lâcher ni de sa distance ni de son amertume. Faiblesse ? Quelle faiblesse ? Cinématographiquement parlant, c'est son meilleur film...

INTERVIEW ISABELLE HUPPERT : L'AVENTURE INTÉRIEURE - Numéro

01/02/2014
Actrice radicale et perfectionniste, Isabelle Huppert vit ses rôles plus qu'elle ne les joue. Dans Abus de faiblesse, elle transcende le vécu de Catherine Breillat pour révéler, dans toute sa vérité, une relation d'emprise.

ABUS DE FAIBLESSE : LA CRITIQUE DU FILM - alire-avoir.com

03/01/2014
Breillat cultive encore le malaise, cette fois-ci en évoquant à la sauce fictive ses drames personnels, AVC et... abus de faiblesse. Le résultat est surprenant, tant le ton est apaisé, à la lisière de la comédie.

LFF REVIEW : ABUSE OF WEAKNESS (2013) - FlickFeast

16/10/2013
It’s the biggest and best surprise of the festival...

INTERVIEW CATHERINE BREILLAT - Cineuropa

15/10/2013
Dans Abus de faiblesse, la cinéaste règle ses comptes avec elle-même à travers un récit de fiction qui n'est pas biographique, souligne-t-elle, mais reprend bel et bien ce qu'elle a vraiment vécu, après l'avoir raconté dans un livre en 2009.

NYFF : ABUSE OF WEAKNESS IS BRILLIANT, MADDENING, UNLIKEABLE - Village Voice

06/10/2013
French filmmaker Catherine Breillat knows all kinds of ways to get under people's skin

TORONTO September 25 : A CONVERSATION WITH CATHERINE BREILLAT

26/09/2013
I spoke with Breillat at the Toronto International Film Festival, where Abuse of Weakness had its world premiere. The film opens with a remarkable, high-angle shot of rumpled bedsheets before panning up to Maud Schoenberg (Isabelle Huppert), who wakes suddenly and grabs her arm.