LES MYSTÈRES DE BROUAGE

  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE
  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE
  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE
  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE
  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE
  • LES MYSTÈRES DE BROUAGE

LES MYSTÈRES DE BROUAGE
un téléfilm de Lorenzo GABRIELE 2019

Dans une petite ville de Charente-Maritime, une jeune majorette est retrouvée morte dans la glacière située sur le domaine de Madame Li, une riche viticultrice chinoise installée depuis quinze ans dans la région. Pour Claire, capitaine de gendarmerie en charge de l’affaire, l’enquête s’annonce compliquée : entre les rivalités de majorettes, les soupçons véhiculés par la xénophobie des villageois et les vieilles histoires de famille qui renaissent ... D’autant plus qu’on lui impose David, un criminologue qui habite sur la commune, comme partenaire dans son enquête. Claire, peu encline à se prêter au jeu des analyses psychologiques de David, va devoir pourtant trouver un moyen de collaborer avec ce dernier afin de résoudre le mystère qui plane sur la petite ville. Leur collaboration imposée va révéler chez chacun d’eux de douloureux secrets qu’ils seront contraints de s’avouer… et peut être d’assumer pour une vie plus apaisée …
Un film réalisé par Lorenzo GABRIELE


Scénario et dialogues : Laure DUTHILLEUL et Lorenzo GABRIELE

Musique originale composée par David IMBAULT


Directeur de production : Pascal Lamargot

Directeur de la photographie : Christophe Paturange

Chefs costumiers : Valérie Cabeli et François Jugé

Chef décorateur : Christophe Rudel

Premier assistant réalisateur : Patrick Salafa


En coproduction avec France Télévisions - France 3

Unité fiction nationale

Anne Holmes, Anne Didier et Frédéric Goetz


Produit par Sylvette FRYDMAN et Jean-François LEPETIT

Une production FLACH FILM PRODUCTION


Isabelle VITARI Claire

Alexandre VARGA David

Lucia PASSANITI Lauren

Matthieu LERMITTE Luc

Michèle MORETTI Eliette

Laurent FERNANDEZ Jo

Marie BUNEL Patricia

Jean DELL Pierre, le procureur

Jeanne SEYFFART Eva

Lisa SOSTER Flavie

Antoine GOUSSEAU Zhao

Lewine WEBER Victoire

Jade PHAN-GIA Mme Li

Marlène VEYRIBAS Anna

Serge COCHARD Serge, villageois 2

Jean-Pierre BOUTAUD Majordome

Laura BALASURYA Coach Montauban

Thomas BLANCHET Le voisin

Franck LEMARIÉ Michel

Julien BOISSIER-DESCOMBES Speaker

Stéphane GUILLET Stéphane, villageois 1

David VAN SEVEREN Ami de David

Sébastien BLANC Homme de la Scientifique

Alexandre SAN Jeune éméché

Thierry TEMPLIER Père de David










Images du film

LES MYSTÈRES DE BROUAGE LES MYSTÈRES DE BROUAGE LES MYSTÈRES DE BROUAGE LES MYSTÈRES DE BROUAGE LES MYSTÈRES DE BROUAGE LES MYSTÈRES DE BROUAGE

REVUE DE PRESSE

Sud Ouest
Les Mystères de Brouage : coups de projecteurs sur La Rémigeasse

Pendant deux jours, le tournage du téléfilm pour France 3 s’est tenu dans une villa de La Rémigeasse, à Dolus-d'Oléron...

Ecran Total quotidien
La fiction « Les mystères de brouage » est en tournage

Réalisé par Lorenzo Gabriele, cet unitaire inédit est produit par Sylvette Frydman et Jean-François Lepetit pour Flach Film Production et coproduit par AT Production.

Charente Libre
Silence, on tourne dans les vignes de grande-champagne

Le château Fontpinot, à Lignières-Sonneville, accueille depuis jeudi le tournage des « Mystères de Brouage ». La maison Frapin a aussi prêté son vignoble. À voir sur France 3.

Sud Ouest

Les Mystères de Brouage : coups de projecteurs sur La Rémigeasse

Dans le jardin sablonneux d’une élégante villa blanche de La Rémigeasse, une quarantaine de techniciens s’affairent pour installer le plateau des « Mystères de Brouage », un téléfilm réalisé par Lorenzo Gabriele, qui sera diffusé en 2020 sur France 3. Le tournage a débuté lundi dernier, à Échillais, pour déménager ces jeudi et vendredi à Dolus-d’Oléron. « Là, la tente elle va être dans le champ », lance une voix du haut d’un balcon blanc. « En même temps, elle ne sert pas à grand-chose, y a pas de flotte », grommelle un technicien en la déplaçant un peu plus loin sous les pins.
À quelques pas de là, pour les acteurs, les dernières retouches coiffure et maquillage se sont exportées jusque sur l’imposant perron.

Une aventure locale
L’intrigue de ce téléfilm policier se concentre autour du meurtre d’une jeune majorette dans une petite ville de Nouvelle-Aquitaine, mais aussi autour d’une relation sentimentale : celle d’une gendarme et d’un criminologue, tous deux en charge de l’affaire. « Pour figurer la maison d’un des enquêteurs, nous cherchions une très belle demeure évoquant une maison familiale, éclaire la productrice, Sylvette Frydman, assise en face de la villa aux volets verts. Nous avons visité une dizaine de lieux avant de trouver celui-ci à Dolus-d’Oléron. »

Produit par Flach Film production, le téléfilm est avant tout une aventure locale. Il a bénéficié d’un financement de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Département de la Charente-Maritime. Parmi les quelque 24 acteurs et 70 techniciens, 60 % environ sont originaires de la région, si l’on en croit la productrice. Une partie du montage se teindra d’ailleurs à L’Alambra Studio de Rochefort.

Le film est le quatrième de la série des « Mystères de... », après « Les Mystères de l’île » (2017), « Les Mystères de la basilique » (2018) et « Les Mystères du Bois Galant » (2019), tournés respectivement sur l’île d’Aix, dans la région de Tours et à Rochefort.

« Moteur demandé. Silence ça tourne. Action ! ». La première prise est lancée... avant d’être interrompue par le haut-parleur de la camionnette du cirque Zavatta de Saint-Trojan-les-Bains. « C’est coupé, merci. » L’équipe du film écumera le département jusqu’au clap de fin, le 21 septembre.

Plusieurs scènes seront tournées en Charente-Maritime jusqu’au 21 septembre.

Apolline Guillerot-Malick
Ecran Total quotidien

La fiction « Les mystères de brouage » est en tournage

Isabelle Vitari, Alexandre Varga, Marie Brunel, Michèle Moretti, Laurent Fernandez et Jean Dell font partie du casting de cette fiction dont l'intrigue commence lorsqu'une jeune majorette est retrouvée morte sur le domaine viticole d'une riche chinoise installée en Charente-Maritime. Pour la capitaine de gendarmerie chargée de l'affaire, Claire, l'enquête s'annonce difficile, puisqu'elle va devoir composer avec les rivalités entre les autres majorettes, les soupçons véhiculés par la xénophobie des villageois et les vieilles histoires de famille qui renaissent. Claire va de surcroît devoir collaborer avec David, un criminologue qui habite la commune, que sa hiérarchie lui impose comme partenaire dans son affaire. Leur collaboration forcée va révéler chez chacun d'eux de douloureux secrets qu'ils seront contraints de s'avouer.

Les caméras de Lorenzo Gabriele ont commencé à tourner le 26 août dernier, et s'arrêteront le 21 septembre. Les prises de vues prennent place entre le département Charente-Maritime et la région Nouvelle-Aquitaine. Les mystères de Brouage sera diffusé sur France 3, tandis que les ventes internationales seront assurées par Film & Picture.

Charente Libre

Silence, on tourne dans les vignes de grande-champagne

Il a été rebaptisé, pour l'occasion, le domaine des Hauts-Laurent. À Lignières-Sonneville, le château de Fontpinot, luxueuse propriété de la maison Frapin, accueille un tournage depuis jeudi. Celui des « Mystères de Brouage », qui a démarré le 26 août à Echillais. Après avoir posé leurs caméras à Brouage, site classé parmi les Plus beaux villages de France, Saint-Pierre-d'Oléron ou encore Dolus, les équipes ont migré vers l'intérieur des terres. Une séquence a été enregistrée mercredi au Select, la boîte de nuit angoumoisine. Dernière étape en Grande-Champagne, où le tournage s'achève aujourd'hui. Le synopsis du film ? Le cadavre d'une majorette est découvert dans la glacière de Brouage. « La glacière étant située sur un domaine viticole, les propriétaires du château deviennent suspects... d'autant que la victime était la petite amie du fils », explique le réalisateur Lorenzo Gabriele, qui a déjà travaillé pour « Les mystères du Bois-Galant ». Pour interpréter le duo d'enquêteurs : Isabelle Vitari (« Seconde chance », « Nos chers voisins ») et Alexandre Varga (« Alice Nevers : le juge est une femme » et « Candice Renoir »).

Mais dans la vraie vie, la glacière de Brouage n'est pas plantée au milieu des vignes, comme il est écris dans le scénario. Il a donc fallu reconstituer le monument dans le vignoble de la maison Frapin. « Une réplique exacte », explique Pascal Lamargot, directeur de la production. La structure a été conçue par les Compagnons du tour de France dans un atelier d'Angoulême. Elle a ensuite été assemblée sur place. Et hier, elle a « bluffée » le maire de Brouage, en visite sur le tournage. « Même la mousse est identique », s'est amusé Jean-Marie Petit. « L'idée, c'est que Brouage puisse s'en servir. Sinon, nous allons simplement la démolir », indique Pascal Lamargot. Mais il va falloir faire vite. Dans le vignoble, les vendanges doivent démarrer lundi.

À noter que le téléfilm a reçu l'aide du département de la Charente-Maritime et de la région Nouvelle-Aquitaine. 60 techniciens, dont une quarantaine de locaux, y ont participé. 300 figurants y ont également pris part. Les retombées économiques sont estimées entre 700 000 et 900 000 euros.

Julie Pasquier

VOUS AIMERIEZ

LES MYSTÈRES DE BROUAGE

LES MYSTÈRES DU BOIS GALANT

De Lorenzo GABRIELE

VOIR
LES MYSTÈRES DE BROUAGE

LES MYSTÈRES DE LA BASILIQUE

De François GUÉRIN

VOIR
LES MYSTÈRES DE BROUAGE

LES MYSTÈRES DE L’ÎLE

De François GUÉRIN

VOIR